Les 4 choses que vous ignoriez sur le fromage Montasio.

Beaucoup de personnes savent que le Montasio AOP est un fromage à pâte cuite mi-ferme arborant des ouvertures homogènes, mais certaines caractéristiques de cette excellence de la gastronomie italienne sont encore inconnues de la plupart des gens.

Premièrement, le fromage Montasio tire son nom du plateau du même nom, le Montasch, situé dans les montagnes du Frioul. Bien que certains pensent erronément que l’aire de production du Montasio ne se limite qu’à la région du Frioul-Vénétie Julienne, sachez qu’elle englobe également les provinces de Trévise et de Belluno, et une partie des provinces de Venise et de Padoue.

Une autre croyance commune est celle de penser que les produits dérivés du lait contiennent du lactose. Faux. La production de certains fromages affinés implique l’ajout de certaines bactéries dans le lait, capables d’éliminer le lactose en le transformant en acide lactique. Ce phénomène se vérifie également dans le fromage Montasio affiné plus de 2 mois. Il est donc naturellement sans lactose et convient donc aux personnes intolérantes à ce type de sucre. Plus précisément, les analyses de laboratoire ont montré que la présence de lactose dans le Montasio était inférieure à 0,01 g pour 100 g de fromage, soit 10 fois moins que la limite fixée par les législations nationale et européenne.

Peu de gens savent que le fromage Montasio, comme le lait et le yaourt, contient du tryptophane, un acide aminé qui joue le rôle de précurseur de la sérotonine, ou de neurotransmetteur qui, associé à la mélatonine, a un effet apaisant sur notre métabolisme et contribue à réguler le rythme du sommeil. Le calcium, contenu dans le Montasio, contribue également à calmer le système nerveux, réduisant ainsi le stress.

Enfin, brisons ce mythe selon lequel le fromage fait grossir. En effet, une étude menée par l’University College of Dublin sur un échantillon de 1500 personnes âgées de 18 à 90 ans a révélé que les consommateurs de fromages et de produits laitiers ont un indice de masse corporelle et un taux de cholestérol inférieurs par rapport à ceux qui ne les consomment pas ou préfèrent les produits laitiers faibles en matière grasse. De quoi rassurer les personnes qui ne pourraient se passer de fromage, mais qui ont peur pour leur ligne ! Bien sûr, à condition que vous en consommiez avec modération, en fonction de votre besoin calorique journalier. Veillez donc à consulter préalablement le tableau nutritionnel à la page suivante : http://www.montasio.com/educazione-nutrizionale/.